Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Schaffer et Annie Barrows

Publié le par Walpurgis

Roman épistolaire

Grand format

Traducteur : Aline Azoulay

Edition : Nil

Date de parution : 2009

Nombre de pages : 391 pages

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant.

Ce roman a eu son succès alors quand le hasard me l'a mis entre les mains, je n'ai pas hésité. Comme je ne m'étais pas renseigné, j'ai été un peu surprise par la forme épistolaire et au départ, cela m'a un peu rebuté mais très vite j'ai oublié car l'histoire est sympathique et se lit facilement.
Juliet est une jeune écrivain un peu paumée et sa correspondance avec les habitants de Guernesey va prendre une grosse importance pour elle, bien au-delà de l'écriture de son roman. Les habitants de Guernesey forment un groupe hétéroclite. J'ai beaucoup souri lors des lettres de personnes bien-pensantes qui mettent en garde Juliet vis-à-vis du cercle littéraire. Certains personnages m'ont beaucoup touché mais c'est surtout celui d'Elizabeth qui m'a plu.
Les souvenirs de la guerre sont récents et Guernesey a vécu une Occupation difficile. On est touché par le courage des habitants et par les drames vécus : les enfants exilés, l'arrivée des travailleurs étrangers... Les blessures sont encore ouvertes et certaines continuent à saigner.
Quelques passages amènent de la légèreté notamment les échanges avec Mark ou Sidney qui prêtent à sourire, car au final ce livre est optimiste malgré le sujet de l'après-guerre, des drames, des mauvaises nouvelles. Il  y a plein de bons sentiments, des gens courageux et loyaux et de la littérature sous toutes ses formes !
Au final, j'ai bien aimé ce roman sans pour autant rejoindre la cohorte des personnes conquises. C'est agréable, optimiste, un baume pour le coeur...



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frankie 01/03/2016 19:06

J'avais beaucoup aimé ce livre touchant et très agréable à lire. J'avais juste regretté (si mes souvenirs sont bons) que le style des différents correspondants soit un peu trop similaire.

Walpurgis 02/03/2016 15:52

C'est vrai qu'il n'y a pas trop de différences dans les correspondances alors que le groupe est très hétéroclite.

cassie 01/03/2016 17:23

la version audible est un délice, c'est comme ça que j'ai découvert ce livre ;)

Walpurgis 02/03/2016 15:52

J'ai vraiment du mal avec les livres audio, je n'arrive pas à me concentrer et je somnole !!!