Alisik tomes 1 à 4 de Helge Vogt et Hubertus Rufledt

Publié le par Walpurgis

BD fantastique

Scénariste : Hubertus Rufledt

Dessinateur : Helge Vogt

Traducteur : Pierre Bisson

Edition : Le Lombard

Date de parution : 2013 à 2015

Nombre de pages : 112p. (t1), 88p. (t2), 80p. (t3), 48p. (t4).

Cette série regroupe 4 tomes intitulés : Automne, Hiver, Printemps, La Mort.

Alisik se réveille une nuit dans un cimetière. Un peu effrayée, elle décide de s'enfuir au plus vite. Mais, rapidement, elle se rend compte qu'aucun vivant ne la voit. Et pour cause, Alisik est morte. Pire, elle est coincée entre enfer et paradis, en attente du jugement de Mr. Mortis, lequel tarde à venir. En attendant, elle et ses nouveaux amis, tous dans le même cas, vont devoir sauver le cimetière de la destruction. Pour cela, elle peut compter sur l'aide de Ruben, un jeune aveugle, seul vivant capable de l'entendre, et qui ne la laisse pas indifférente...

Cette série nous présente donc l'histoire d'Alisik, ado décédée depuis peu. Elle ne se rappelle pas des circonstances de sa mort mais son destin semble lié à celui de Ruben, un ado aveugle. Entourée d'une galerie de personnages morts, certains depuis des siècles, Alisik va tenter de sauver le cimetière menacé par une entreprise.

L'histoire est vraiment bien ficelée. Il y a une partie comique avec ses personnages morts et drôles avec leur allure bizarre et une autre partie plus sérieuse sur les circonstances du décès d'Alisik et de son lien avec Ruben. Il y a donc pas mal de mystère, de questionnements et cela rend très agréable la lecture. L'action n'est pas en reste puisque le cimetière est menacé et les habitants de celui-ci ne veulent pas se laisser faire mais quoi faire lorsqu'on est mort ? Une solution va se profiler...

Les personnages sont très attachants, chacun va conter son histoire, surtout la fin de sa vie. Que ce soit Mamie Ortie, le Général, le prêtre ou encore Frings... on les aime tous et on essaie de comprendre pourquoi ils sont coincés au cimetière. Puis qui est ce mystérieux Mr Mort, le patron des morts ? Pourquoi les ignore-t-il ?

 

 

Les dessins sont super sympas. Alisik est très moderne et très mode aussi ! Ses acolytes du cimetière ont des apparences drôles et sympathiques parfois liées à leurs décès. Les décors sont très réussis car sombres mais pas sinistres. Le dernier tome est excellent au niveau de l'imagination, une vision originale du royaume des morts. On peut aussi lire le règlement des morts, les listes des j'aime et j'aime pas d'Alisik. Sur plusieurs pages, on retrouve un mignon petit lapin qui montre l'humeur d'Alisik. Les couleurs sont superbes, souvent contrastées pour un bel effet.

Je n'ai pas osé en dire plus sur le scénario car il serait dommage de tout dévoiler. Sachez que vous pouvez être surpris et que cette histoire se dévore rapidement. Les dessins sont un véritable plaisir des yeux, n'hésitez pas à détailler les pages.

Vous pouvez déjà constater la réussite des couvertures...

N'hésitez pas à découvrir !

 

Publié dans BD

Commenter cet article