Les Rois-dragons, tome 3 : l'ordre des Ecailleux de Stephen Deas

Publié le par Walpurgis

Fantasy

Format poche

Traducteur : Florence Dolisi

Edition : J'ai Lu

Date de parution : 2013

Nombre de pages : 442 pages

Alors que les différentes forces en présence luttent pour le contrôle du Palais Adamantin, la Némésis de l’humanité approche. Les dragons des royaumes s’éveillent peu à peu de la torpeur alchimique dans laquelle ils étaient artificiellement plongés depuis des siècles, et leur nature furieuse reprend le dessus. Ils se rappellent pourquoi ils furent créés, à l’aube des temps, et ce que les humains leur ont fait. Leur vengeance sera terrible...

Après un 2e tome réussi mais victime de ses défauts (trop de complots tuent le complot), Stephen Deas nous offre un très bon final pour sa saga. Les dragons réveillés attaquent et Neige semble de plus en plus déterminée.

Comme dit dans le précédent article, j'aime beaucoup le traitement des dragons : des êtres à part entière, véritables puits de mémoire. A leur côté, Kemir est dépassé mais surtout comme mort à l'intérieur. C'est un personnage désespéré mais aussi désespérant ! Pendant ce temps, les royaumes se déchirent malgré la prise de conscience des alchimistes. L'espèce humaine est menacée... Trop occupés par leurs vengeances Jehal, Zafir et les autres souverains se font la guerre. D'excellents moments sont narrés pendant les batailles dont une aérienne, époustouflante. Le chaos règne partout et l'auteur sait nous le faire ressentir.

Même si nous apercevons tous les personnages, Jehal occupe une place centrale et nous prouve qu'on peut être un enfoiré et être aimé du lecteur. J'ai aimé revoir son oncle Météora fait de la même trempe. Toutefois certains passages parlant du passé m'ont semblé superflus voire un peu racoleurs. Beaucoup de personnages s'illustrent dans ce tome car la guerre est le temps des héros. Ces passages sont passionnants nous emmenant au coeur de l'action et nous réservant de belles surprises.

Pour finir je parlerai du raté du livre : sa fin. L'épilogue nous donne un aperçu de ce qui va se passer mais quid de plusieurs personnages passés à la trappe? Certes on peut deviner leur sort mais tout de même... Vraiment dommage de rester sur sa faim.

Publié dans Fantasy

Commenter cet article