L'Assassin Royal, tome 9 : les secrets de Castelcerf de Robin Hobb

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy

Format poche

Traducteur : Arnaud Mousnier-Lompré

Edition : J'ai Lu

Date de parution : 2005

Nombre de pages : 443 pages

 

Après avoir tiré le prince Devoir des griffes des Fidèles du prince Pie et l'avoir ramené sain et sauf auprès de sa mère, au château de Castelcerf, Fitz, toujours dissimulé sous le nom de Tom Blaireau, croit avoir terminé sa mission. Il songe à regagner sa chaumière isolée pour y reprendre l'existence tranquille de ses quinze dernières années. C'est sans compter avec la reine Kettricken et son conseiller, Umbre, qui lui demandent instamment de rester pour enseigner l'Art au prince.

Avec ce tome, nous regagnons la cour de Castelcerf et ses intrigues. Fitz alias Tom Blaireau accepte de veiller sur le Prince Devoir et dit adieu à son ancienne vie mais ses réflexes se sont émoussés et le chagrin est récent... Il y a beaucoup d'émotions dans ce tome, d'introspection, de remise en question pour Fitz. Mais il doit oublier sa vie personnelle pour penser aux nouvelles intrigues qui se dessinent et si le Lignage semble prêt à se venger, le danger vient aussi de la fiancée du prince, la narcheska Elliania, et de sa famille. Et bientôt des marchands de Terrilville et du désert des Pluies viennent réclamer de l'aide pour leur dragon...
Là voilà cette fameuse jonction avec Les Aventuriers de la mer et j'étais heureuse de connaître déjà l'histoire et j'ai eu une sacrée surprise !!! Sire Doré m'a encore étonné. Même s'il est plus en retrait, ses réparties font toujours mouche. Fitz est en remise en question mais parfois il est vraiment difficile de comprendre ses choix. Quant à Umbre, on voit une nouvelle facette de lui que je ne soupçonnais pas. J'ai bien aimé tout ce qui touche les Outrîliens, là encore tout est bien construit, expliqué. Robin Hobb est vraiment inimitable !

L'histoire se lit sans difficulté, on est accroché du début à la fin et le point final du tome promet de belles choses. Même si ce tome est une transition il est loin d'être bâclé ou d'un ennui mortel, les découvertes s'enchaînent, de nouvelles questions se forment. Bref, génial !

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Frankie 16/05/2015 11:27

Je me suis arrêtée au tome 1 des aventuriers de la mer il y a pratiquement 15 ans, du coup, j'ai regretté d'avoir raté des trucs en lisant ce tome 9. Mais cela ne m'avait pas empêchée de beaucoup apprécier ce tome.

Walpurgis 16/05/2015 11:38

C'est vrai que ça aide pas mal d'avoir lu les Aventuriers de la mer mais ça n'est pas incompréhensible sans. Très bon tome qui donne envie de lire la suite!