Chroniques des vampires, tome 10 : Cantique Sanglant d'Anne Rice

Publié le par Walpurgis

Littérature fantastique

 

Grand format

Traducteur : Leslie Boitelle

Edition : Plon

Date de parution : 2005

Nombre de pages : 381 pages

 

Lestat, le plus puissant des vampires, vieux de deux siècles mais beau comme un dieu de vingt ans, Lestat le Magnifique ne veut plus incarner le mal. Il veut faire le bien. Sauver des millions d'âmes. Renverser le cours de l'histoire.

 

Lestat souhaite devenir un saint. Voilà un sujet qui m'a fait grincer des dents. Au final, Cantique Sanglant m'a moyennement plu.

Le début a été difficile, Lestat est en plein atermoiement, chose dont j'ai horreur. Anne Rice nous refait le coup de Memnoch le démon avec à la clé : concepts religieux, questionnements sur la sainteté... Heureusement, elle a allégé le propos par rapport à Memnoch.

Accompagné de Quinn Blackwood et de Mona Mayfair, Lestat va se lancer de nouveaux défis pour l'amour de Rowan Mayfair. Et oui, Lestat est amoureux et pas qu'un peu. Et ça aussi, ça nous fout un coup ! Mais où est passé notre Lestat ?

De plus, je n'ai jamais porté dans mon coeur Mona et Rowan Mayfair alors autant dire que je n'adhère pas à la fascination qu'elles exercent sur les autres personnages. L'apparition de Julien Mayfair est assez décevante, n'apportant pas grand chose. Les autres personnages tels que Michael, Olivier Stirling et autres consorts ne font que de la figuration.

Toutefois, Anne Rice n'a pas perdu sa plume et son talent pour raconter des histoires. La quête du trio vampirique se fait plus intéressante lorsque les Taltos sont mentionnés. Ces passages sont très agréables à lire et intéressants mais le final m'a déçu. Le tome n'apporte pas grand chose à la saga sauf au niveau des Taltos qu'on avait laissé à la fin du roman du même nom.

Une déception pour ce tome qui me semble superficiel et sans grand intérêt.

 

 

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Frankie 09/01/2015 18:09

Ah tiens, je ne l'ai pas celui-là !). Après Memnoch le démon (que j'avais bien aimé pourtant) et la saga des sorcières (que j'avais adorée), j'avais acheté les suivants mais je n'étais pas "in the mood" donc j'ai abandonné Merrick au bout de quelques pages et du coup, je n'ai pas lu non plus le suivant Le sang et L'or que j'avais aussi en pal. Faudrait que je m'y remettre et je pourrais acheter ce Cantique sanglant même si j'ai un peu peur que ça ne me plaise pas vu ce que tu en dis.

Walpurgis 09/01/2015 21:21

Si t'as apprécié Memnoch, peut-être que celui-ci pourrait passé et si tu n'as rien contre Mona ou Rowan Mayfair, ça devrait le faire.
Pour moi, il y a trop d'éléments que je n'aime pas pour pleinement apprécié.
Le Sang et l'Or sur Marius peut être lu indépendamment par contre Merrick, le Domaine Blackwood et Cantique Sanglant ont des liens.

Sophie 09/01/2015 11:46

Ah je crois que celui là je ne l'ai pas lu (pas sûre), même si j'en ai envie. Ceci dit, en lisant ta chronique, c'est comme une douche froide :o
Moi non plus je n'aime pas beaucoup Mona et Rowan, mais Lestat amoureux ne me choque pas (mais j'aurais préféré de quelqu'un d'autre), après tout c'est un grand lyrique drama king :p

Walpurgis 09/01/2015 12:20

Ah ah exactement, c'est un drama king ! Bien trouvé ! ;-)
C'est juste qu'être amoureux de Rowan, non quoi !!!
Si tu es fan, je t'encourage à le lire tout de même mais pour moi, il n'est pas très bon.