Chroniques des vampires, tome 9 : le domaine Blackwood d'Anne Rice

Publié le par Walpurgis

Littérature fantastique

 

Grand format

Traducteur : Michelle Charrier

Edition : Plon

Date de parution : 2004

Nombre de pages : 583 pages

 

Quinn Blackwood parcourt les splendeurs de son domaine. Il fuit : hanté depuis sa naissance par un double maléfique, il cherche à échapper à cet esprit. En vain. Lorsque Quinn se voit transformé en vampire, héritier d'une immortalité qu'il n'a jamais souhaitée et coupé de tout ce qui faisait sa vie, il s'aperçoit que son double est devenu encore plus sanguinaire et terrifiant. Désespéré, il veut faire appel au célèbre Lestat.

 

Nous voilà replongés dans l'ambiance surannée et charmante de la Louisiane avec ce tome Le domaine Blackwood qui est une nouvelle jonction entre les vampires et la famille Mayfair.

Tarquin Blackwood, dit Quinn, est un jeune homme séduisant et intelligent qui vit dans une magnifique demeure située au milieu de marais. Entouré d'une famille aimante, il reçoit des touristes à la recherche de l'aura mystérieuse de cette maison qu'on dit hantée. C'est un personnage étonnant car il semble toujours empreint d'innocence et de naïveté. On le sent en décalage avec son époque et avec la cruauté du monde. Habitué aux esprits qu'il voit depuis son enfance, il aime de tout son être son double Gobelin. Un double attendrissant et cruel à la fois d'où la provenance est inconnue.

La saga des Blackwood décrite est passionnante et évidemment mystérieuse. Qu'est-il arrivé à l'ancêtre Manfred, disparu mystérieusement dans les marais ? Et sa maîtresse Rebecca ? L'île du Démon du Sucre existe-t-elle ? Tant de questions sur une famille qui semble maudite telle les Mayfair. Celle-ci fait d'ailleurs son apparition mais je laisserais le mystère quant aux membres qui sont présents. Avis aux fans de Lestat, il n'apparait que très peu dans ce roman même si son charme semble toujours aussi irrésistible.

Comme à son habitude, Anne Rice nous a écrit un roman passionnant mais dense et on ne peut que rêver face à ses descriptions parfaites de cette Louisiane idyllique. J'ai mis un certain temps à le lire mais je n'ai pas ressenti d'ennui. C'est un livre qui se savoure avec son atmosphère particulière et ses secrets dévoilés au fil des pages.

Publié dans Fantastique

Commenter cet article