Le Chaos en marche, tome 1 : la voix du couteau de Patrick Ness

Publié le par Walpurgis

Littérature SF/ jeunesse

 

Grand format

Traducteur : Bruno Krebs

Edition : Gallimard Jeunesse

Date de parution : 2009

Nombre de pages : 440 pages

 

C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais...

 

Lorsque j'ai commencé ce livre, il m'a fait fortement pensé à la saga Les Chemins de poussière, mais finalement il est plutôt différent.

Le héros est un jeune garçon,Todd. Il vit parmi les siens avec son chien Marquee. Il n'est pas véritablement heureux mais il s'est habitué à sa vie et pense que ses problèmes seront résolus lorsqu'il sera un homme. Mais la découverte d'un silence dans les marais va bouleverser sa vie et il devra fuir...

Accompagné d'une jeune fille (la première qu'il voit), Viola, il va découvrir la vérité effarante de son monde.

Fondée sur le mensonge, la lutte de pouvoir, Prentissville est un monde dur, exclusivement masculin. Et un autre monde est possible au-delà des marais et pourtant ce livre est pessimiste : cruauté, peur, religion aveugle, ce monde est effrayant.

Peu cultivé, Todd s'exprime d'une façon un peu déroutante comme la plupart des habitants. C'est ce côté-là qui m'a fait pensé à Saba et à la saga citée plus haut.

Ce livre fait poser beaucoup de questions et il est vraiment marquée par une certaine noirceur. Certains passages sont difficiles et prennent à la gorge. J'ai hâte de voir ce que l'auteur nous a préparé pour la suite.

 

Livre lu pour le

Baby SF

11/20

 

Publié dans SF

Commenter cet article