Des souris et des hommes de John Steinbeck

Publié le par Walpurgis

Littérature américaine

Traducteur : Maurice-Edgar Cointreau

Edition : Folio Plus

Date de parution : 1995

Nombre de pages :  219 pages

 

George et Lennie sont des travailleurs itinérants. Tous les deux rêvent de s'offrir une petite maison. Mais Lennie, simple d'esprit, s'attire souvent des ennuis.

 

De Steinbeck, je ne connaissais que La Perle c'est à dire même pas les plus connus de ses ouvrages. J'aime beaucoup sa façon d'écrire et de rendre l'atmosphère des Etats-Unis du début du XXème siècle.

Je l'avoue tout de go, je reste assez neutre face à ce livre. Pourquoi ?

L'amitié que se voue Lennie et George est très belle, d'ailleurs ce dernier possède une loyauté sans faille pour son ami déficient. Leur rêve commun nous parle à tous car qui n'a pas rêvé à son petit coin de paradis ?

Mais voilà, on sent bien via les mots lâchés par George que Lennie provoque de mauvaises situations et on sent bien que ça va finir mal. Du fait, on devine assez rapidement ce qui va se passer. Steinbeck a l'intelligence de ne pas nous noyer sous un lot d'informations et va à l'essentiel. Mais du fait, je suis restée sur ma faim.

L'histoire est finie, il y a un goût d'inachevé...

Le sujet des hobos autait mérité une histoire plus creusée mais ici Steinbeck voulait montrer l'inévitable destin de Lennie, pas à sa place dans cette société.

Je n'ai donc pas détesté mais pas aimé non plus. Tout passe trop vite à mon goût.

 

 

Livre lu dans le cadre du

Baby Classique

6/20

 

 

Publié dans Classique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frankie 03/06/2014 20:53

Je l'ai lu il y a très longtemps donc je ne m'en rappelle plus bien mais j'avais bien aimé.

Walpurgis 07/06/2014 00:24

Pas complètement convaincue pour ma part ! Mais je comprends que l'histoire soit appréciée car il y a de belles émotions.