Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

Publié le par Walpurgis

Littérature américaine et historique

Format poche en 3 tomes

Traducteur : Pierre-François Caillé

Edition : Folio

Date de parution : 2000

Nombre de pages : 1410 pages (en 3 tomes)

 

Attention spoilers !!!

Scarlett O'Hara,  fille d'un planteur de Géorgie, rêve d'épouser Ashley Wilkes. Mais celui-ci est promis à sa cousine Mélanie...

 

Autant en emporte le vent est un livre mythique tout comme le film. Personnellement, je n'ai jamais pu regarder le film en entier et la lecture de ce classique me rebutait un peu.

Le premier tome se consacre essentiellement à Scarlett. Celle-ci, furieuse de ne pouvoir se marier avec l'homme qu'elle convoite, s'unira par dépit. Parallèlement, on suit l'histoire des Etats-Unis et l'essentiel se passe quelques années avant le début de la guerre de Sécession.

Le côté historique m'a beaucoup intéressé, on comprend les rouages de cette guerre, les causes et les effets. Cette période se mêle à la vie de Scarlett qui va la vivre de l'intérieur et en tant que femme.

Je tiens à dire que le personnage de Scarlett est détestable. Capricieuse, colérique, pas très intelligente sur certains points, elle est un supplice pour la femme moderne.

Quant à Rhett Butler, ses apparitions sont disparates et il ne semble guère plus sympathique.

Le deuxième tome se passe en pleine guerre de Sécession. Les Yankees sont dans le sud, pas encore victorieux mais féroces et cruels.

Scarlett survit comme elle peut et décide de retourner à Tara, chez sa famille. Ce tome est sans doute l'un des plus éprouvants pour Scarlett mais aussi pour le lecteur. Il y a une sorte de statu quo du à la guerre. Les femmes sont dans l'attente, Rhett Butler apparaît un peu plus mais reste secondaire. Je ne parle même pas des chapitres consacrés à Ashley qui sont d'un larmoyant...

Le dernier tome c'est le triomphe de Rhett Butler et de Scarlett. Si au début, la lutte est encore âpre pour Scarlett, le triomphe suit en 2e partie du tome. Remariage, indépendance acquise, Scarlett montre un côté plus moderne mais reste d'un caractère épouvantable.

La guerre est finie et l'occupation yankee commence. On entend parler du Ku Klux Klan, des Scallawags et autres Carpetbaggers... Termes obscures pour nous puisque ancrés dans la culture américaine. Ce point est très intéressant, j'ai regretté le côté partial de l'auteur qui fausse la vision des choses.

Et le point qui m'a dérangé est que pour moi, Scarlett et Rhett ce n'est pas une histoire d'amour ! C'est une bataille d'égo, un combat de gens orgueilleux et imbuvables. J'ai détesté ces deux personnages et du fait ma lecture a été plombée par leurs scènes.

Finalement, j'ai ressenti cette lecture comme un boulet malgré que tout le côté historique m'ait intéressé. Je suis bien conte d'avoir fini et je pense ne jamais le relire de ma vie !!!

 

Livre lu pour le

Baby classique : 5/20

Baby historique : 11/20

 

Publié dans Classique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 31/07/2014 12:07

Un boulet ?! Moi j'ai bien aimé, par contre, comme toi, je recherche encore où peut bien se cacher cette si grande et belle histoire d'amour...

Walpurgis 31/07/2014 22:17

Oui, oui ! J'ai souffert pendant cette lecture. Je n'ai pas réussi à apprécier même si je trouve des choses intéressantes.
Pour l'histoire d'amour, on repassera en effet... Personnellement, je n'appelle pas ça de l'amour !

roxou06 10/04/2014 13:50

Dommage que tu n'es pas accroché :( j'adore cette histoire (en livre et en film), mais j'avoue que c'est un peu long quand même !

Walpurgis 11/04/2014 11:59

Les personnages sont trop antipathiques pour que j'adhère mais j'aime bien le décorum et la situation historique qui sont intéressants. Et je suis d'accord que c'est un peu long !

Frankie 09/04/2014 11:12

Oh dommage que tu n'aies pas aimé ! C'est un de mes livres préférés ! Je l'ai lu et relu en français et en anglais. C'est sûr que c'est partial (les yankees sont vraiment des méchants) et que Scarlett est imbuvable parfois mais pour moi outre son côté égoïste, c'est aussi une femme courageuse. En tout cas, quand j'étais ado, je me déguisais en Scarlett O'Hara :)

Walpurgis 09/04/2014 21:54

Alors là je dis respect pour tes relectures que soit en français ou en anglais !!!
Scarlett a de bons côtés c'est vrai mais je l'ai détesté !!! En tout cas, ça devait être sympa le déguisement ^^