L'Empire barbare, tome 1 : Thorn le prédateur de Gary Jennings

Publié le par Walpurgis

Littérature historique

 

Grand format

Traducteur : Thierry Chevrier

Edition : Télémaque

Date de parution : 2010

ISBN : 9782753301078

Nombre de pages : 629 pages

 

Thorn vit parmi les moines dans l'empire romain d'Occident. Hermaphrodite, il a été abandonné à la naissance. Violé par un moine, il sera envoyé chez les nonnes.

 

Construire un roman autour d'un personnage  hermaphrodite n'est pas chose aisée. Surtout que celui-ci vit dans l'empire romain d'Occident où la différence n'est pas admise. Jouant de sa nature ambivalente, Thorn deviendra parfois femme pour mieux atteindre ses objectifs. Son parcours exceptionnel le conduira vers les plus grands grâce à une intelligence aiguisée et à ses introspections bienvenues.

Malheureusement l'auteur a beau être Gary Jennings, le personnage ne m'a pas plu et m'a laissé plutôt indifférente. La fresque historique servie en décor est, elle, parfaitement prenante et passionnante. La fin de l'empire romain approche, les barbares se sont assimilés à la population et les goths souhaitent asseoir leur pouvoir. On traverse donc un empire avec une population bigarrée et de nouvelles moeurs. Une certaine répétition se fait ressentir lors des voyages (tavernes, gîtes, aventures un peu similaires...) mais on est tellement pris dans l'histoire que cela compte peu au final. Attention aux âmes sensibles puisque les viols et les tortures y sont présents et pourraient facilement choquer.

L'écriture est fluide et agréable à lire donc on passe un bon moment à s'enrichir du voyage de Thorn mais il faut l'avouer, j'ai préféré les personnages secondaires tels Wyrd, le vieux chasseur ou Theodoric, l'espoir goth. Ces deux personnages plus bruts de décoffrage m'ont facilement conquis.

Comme ce livre m'a été prêté et que je ne trouve pas la suite en bibliothèque, je ne sais pas encore si je terminerai cette courte saga. j'avoue que, malgré ma tiédeur, j'aimerai le découvrir.

 

Lu dans le cadre de l'

2/26

 

Publié dans Historique

Commenter cet article