Hypérion, tome 2 : la Chute d'Hypérion de Dan Simmons

Publié le par Walpurgis

SF

 

Grand format

Traducteur : Guy Abadia

Edition : Robert Laffont

Collection : Ailleurs & Demain

Date de parution : 1999

ISBN : 2221090276

Nombre de pages : 562 pages

 

Les pélerins continuent l'aventure malgré la présente de plus en plus menaçante du gritche.

Le cybride Keats est appelé au côté de la présidente Gladstone.

 

Revenir vers les pélerins d'Hypérion c'était comme retrouver des connaissances auxquelles on commence sérieusement à s'attacher. Seuls au monde face au gritche, ils se retrouvent au coeur d'une guerre entre l'Hégémonie et les Extros. Leur séparation est inévitable et on angoisse pour certains tel Sol qui est le personnage auquel je me suis le plus attaché.

Mais si on arrive à avoir des nouvelels d'eux, c'est grâce au cybride de John Keats, caché sous l'identité de Severn, proche de l'entourage de la présidente Gladstone. Un personnage nouveau qui prend une importance accrue et va nous livrer des passages très émouvants sur le final.

La Chute d'Hypérion raconte la fin d'un monde et le commencement d'un nouveau. Mais rien n'est simple et les différentes pistes données par l'auteur semblent toutes crédibles et c'est avec un grand plaisir que l'auteur nous donne les réponses parfois surprenantes, parfois facilement devinées.

L'omniprésence du poète John Keats donne un charme suranné à l'histoire et je conseille de se pencher sur sa vie et quelques poèmes pour mieux apppréhender ce beau livre.

J'avoue que je n'ai pas ressenti le coup de coeur surtout à cause de quelques passages sur le cybride qui sont assez longs au début du tome.

Je lirai la suite intitulée Endymion, oeuvre de Keats, elle aussi.

 

Livre lu dans le cadre du

Baby SF

6/20

Publié dans SF

Commenter cet article

Frankie 24/02/2014 12:17

Ah tu me donnes envie de relire toute la saga ! Moi j'avais eu un vrai coup de coeur pour le tout (même Endymion, même si c'est moins prenant).

Walpurgis 25/02/2014 10:04

L'univers créé par Simmons est vraiment génial, c'est dingue ce que certains ont comme imagination. J'aime beaucoup que ce soit lié à un poète. En plus pour avoir lu du Keats, j'aime beaucoup ^^