Les cerisiers fleurissent malgré tout de Keiko Ichiguchi

Publié le par Walpurgis

Manga

 

Grand format

Auteur/illustrateur : Keiko Ichiguchi

Edition : Kana

Date de parution : 2013

ISBN : 9782505019206

Nombre de pages : 127 pages

 

Japon, 11 mars 2011, un tremblement de terre, un tsunami, Fukushima.

Est-il possible de faire des projets après cela ?

Quand une promesse devient hommage.

 

Plus que le résumé, c'est la couverture d'une beauté bouleversante qui m'a frappé. Par le biais d'une japonaise vivant en Italie, on ressent l'inquiétude et le drame vécu par les japonais loin de leur pays.  Notre personnage Itsuko est d'autant plus désespérée qu'elle retourne fréquemment au Japon et a fait une promesse à son ancienne institutrice.

Le personnage vit alors un drame non plus collectif mais aussi personnel et se questionne sur notre condition éphémère. Le titre de l'oeuvre ainsi que le dénouement montrent que malgré tout la vie suit son cours.

Le récit est aussi l'occasion de revenir sur le passé d'enfant fragile d'Itsuko et de la relation particulière qui la lie à son enseignante. De plus, les cerisiers font partie intégrante de l'oeuvre et apportent une poésie douce et mélancolique.

Malgré ses qualités, ce manga ne m'a pas pleinement convaincu. La façon de penser d'Itsuko est assez différente de la mienne et bien malgré moi m'a agacé.

Quant au graphisme, je l'ai trouvé agréable et sobre bien que classique.

Un manga sympathique mais qui ne m'a pas véritablement touché. Dommage !

Publié dans Manga

Commenter cet article