La Tombe des lucioles suivi de Les Algues d'Amérique d'Akiyuki Nosaka

Publié le par Walpurgis

Littérature japonaise

Format poche

Traducteur : Patrick de Vos et Anne Gossot

Edition : Picquier poche

Date de parution : 2004

Nombre de pages : 140 pages

La Tombe des lucioles :

Seita, jeune garçon japonais, se meurt à la gare de Sannomiya. On rebrousse le temps et on découvre la tragédie de sa courte vie.

Un récit court mais bouleversant qui nous emmène dans la tragédie de la guerre. Orphelins, ces enfants sont lesl ucioles de l'histoire, ils brillent par moment mais finissent par s'éteindre.

Récit dépeignant une société cruelle et indifférente, le lecteur ne peut rester de marbre devant les moments vécus par les enfants. Ici rien n'est rose et pourtant la présence lumineuse de la petite Setsuko est un soulagement mais qu'éphèmère. Magistral et bouleversant !

Les Algues d'Amérique :

Toshio est exaspéré, sa femme a invité un couple d'américains, les Higgins, a passé un séjour chez eux au Japon après qu'elle les ai rencontré à Hawaï.

Là aussi un court récit qui exprime le ressentiment et la rancune de Toshio face à l'arrivée d'américains au Japon. Il se remémore l'après-guerre où adolescent il servait d'entremetteur aux soldats occupant le Japon.

Le récit est cynique, ironique. Tout est dépeint de façon désopilante mais les maux de la guerre sont toujours présents. A travers Toshio, on sent le remâchage de la défaite japonaise, les raisons de celle-ci qui paraissent bien futiles mais surtout le traumatisme face à à ces américains conquérants et arrogants.

Vingt ans après la fin de la guerre, les américains sont toujours les gagnants et leur manque de respect laisse les japonais en proie seuls face à leur dignité perdue. Emouvant et mordant.

Commenter cet article